Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/12/2014

Avec Vincent Dezeuze

img1.jpg

Depuis 13 décembre le "75-Espace d'art" est ouvert.

Une première exposition, un premier duo : Vincent Dezeuze et Patrice Jacquemin juxtaposent leur travail. Gravures et peintures se répondent pour un accrochage

 

A propos de la gravure actuelle.

La gravure traditionnelle entretenait des rapports étroits avec le livre, elle existait avant tout comme moyen de reproduction. Liée à la peinture et aux autres formes d'arts plastiques, elle les reproduisait et les diffusait au sein du livre.Aujourd'hui les moyens de reproduction sont multiples et d'une redoutable fidélité. 
La gravure en profite pour retrouver sa valeur de médium d'expression picturale. Il ne s'agit plus de reproduire une image existante sur une planche et de l'imprimer (gravure de reproduction) mais de travailler directement la matière même de cette planche (gravure originale).

Le façonnage de la matrice est un travail particulier qui pourrait être à mi-chemin entre celui du sculpteur et celui du peintre dessinateur. La gravure se libère en partie des contraintes techniques, la reproduction fidèle "au trait" n'étant plus d'actualité, on peut laisser la matrice traditionnelle en métal pour expérimenter toutes sortes de matériaux (lino, contreplaqué, enduit polyester etc.) ce qui permet de travailler en toute liberté, obtenant ainsi une grande spontanéité dans la réalisation des estampes.

Le tirage d'une gravure est un travail artisanal fait d'une série de manipulations : encrage essuyage et passage sous presse. Lors d'un tirage limité, cette succession d'étapes manuelles fait que chaque épreuve imprimée possède un caractère unique (différences d'encrage, d'essuyage ou de vitesse de rotation de la presse). Avec une seule matrice, on peut obtenir des résultats très différents, dans un même tirage chaque estampe a valeur d'original, il n'est plus question de reproduction en grand nombre, mais de création à part entière.

Vincent Dezeuze

 voir le site Vincent Dezeuze

Les commentaires sont fermés.