Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/01/2016

avec Anne Tassin

Je vous souhaite à toutes et tous une belle année 2016.

Pour commencer cette nouvelle année, le 75 Espace d’Art invite à sa cinquième exposition
intitulée " Végéto-Fractales "
Anne Tassin, céramiste et peintre. Anne explore un univers
végétal dans lequel le vivant et la matière donnent naissance à des graines-céramiques,
des arbres-peintures.

Anne privilégie la simplicité et la sincérité du regard et le moment venu, après une longue
observation, procède par séries, améliorant ses créations par touches successives.

Je lui réponds par la peinture, en volume, expérimentant au plus près,
à travers les fractales, le cycle organique du végétal.

Pour cette exposition, nous vous proposons une installation inspirée des colonnes
de Buren dans laquelle se mélangent céramiques et peintures.

Du samedi 16 au dimanche 24 janvier de 15h à 19h
Vernissage samedi 16 janvier de 18h30 à 21h.

Au plaisir de vous voir.

Patrice Jacquemin

inv_anne2.jpg

DSC_0237.jpg

Anne Tassin est une artiste céramiste-peintre autoditacte, d’abord formée
au métier d’architecte dont elle a gardé le goût du trait, de la cohérence et
de l’exactitude, du traitement des formes et des volumes. Elle privilégie
la simplicité et la sincérité du regard. Dans ses céramiques, il y a la marque
d’un toucher sensible, d’une prise directe avec la matière vivante, tout comme
dans sa peinture, transparaît un contact direct avec la lumière.
Aussi ne faut-il pas s’étonner que les thèmes d’investigation soient empruntés
à ces formes de vie qui bordent notre cheminement quotidien, oiseaux, graines,
feuilles ou arbres, et qui offrent au regard et aux mains autant de prises sur le monde.

La création, chez cette artiste, est un processus long qui tient du travail de recherche.
Car Anne Tassin observe longuement, imagine des hypothèses dans la manière de
rendre compte de sa vision tout en captant le regard d’autrui.

Le moment venu, elle procède par séries, améliorant le rendu de l’objet par touches
expérimentales successives, réajustant la trajectoire qu’elle s’était fixée.

Elle ne brusque jamais le temps, sait consentir à la nécessaire patience des longues
gestations. Chaque œuvre est voulue et, peu à peu approchée par répétitions successives,
alors sortie du four ou séchant sur la toile, devient miroir de ce que l’artiste a longuement
contemplé, à la fois en soi et dans le monde.

                                                                                               Jacques Tassin

 

voir le site d'Anne Tassin